Contrebasse

« La contrebasse, c’est donc les fondations sur lesquelles s’élève tout ce magnifique édifice  (l’orchestre). Supprimez-la, et vous obtenez une confusion digne de la Tour de Babel. » P. Süskind

 

La taille de cet instrument est, comme on le sait, imposante, voire légendaire. Si vous aviez pris l’habitude de longer les murs, et bien sachez qu’en choisissant la contrebasse, tout cela sera bel et bien terminé !

Rapprochons-nous donc de celle que l’on appelle (pour les intimes), la « Grand-Mère ».

 

Apparue vers 1620, succédant au violone et à la contrebasse de viole, elle fut introduite dans l’orchestre au milieu du XVIIe siècle. Instrument de la famille des cordes, et accordée, contrairement aux autres, en quintes, elle peut se jouer en frottant les cordes avec l’archet (arco), ou en les pinçant avec les doigts (pizzicato). On la retrouvera beaucoup en musique classique, dans les orchestres symphoniques notamment, et dans les formations jazz – mais l’on pourra aussi la croiser dans le blues, le tango, le rock et bien d’autres styles.

 

En somme, vous l’aurez compris, la contrebasse a pris la fâcheuse habitude de s’incruster partout, et ce ne sera pas pour déplaire à ceux qui l’adopteront, car, avec elle, ils s’embarqueront dans de nombreuses aventures musicales, riches et diversifiées.

Enseignant

Antoine Sanchez

Plus d’infos…

Lundi  
Mardi  
Mercredi  
Jeudi  
Vendredi  14h -21h
Samedi  

Antoine Sanchez grandit sur les bords du lac Léman, à Evian, où il apprend d’abord la batterie, puis ensuite le saxophone. Remarqué pour la qualité de son jeu, il entre rapidement au Conservatoire de musique d’Annecy dans les classes de Christian Charnay et de Fabrizio Mancuso. Son incroyable sensibilité musicale lui vaut une place dans le quatuor Scordatura.

 

Sans vouloir se limiter à un instrument, il s’initie à la contrebasse au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Montpellier puis rentre au CRR de Rouen en Cycle d’Orientation Professionnel (COP), où il termine ses études en cursus classique ainsi qu’en jazz.


Il joue parallèlement dans des formations rock, en tant que guitariste/chanteur ; et participe à la production de musiques de film, en collaboration avec Zikali.


Antoine a enseigné à Rouen, à l’école de musique de Bourgtheroulde ainsi qu’au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Grand-Couronne.

Actuellement installé à Montpellier il rejoint l’équipe de Beaux Arts Musiques.